Vous avez dit « bee’s wrap » ?

Vous connaissez sûrement les wraps, ces espèces de sandwichs enroulés dans une galette fine de blé. L’expression « bee’s wrap », à peine prononçable pour un français, signifie littéralement « emballage d’abeilles ». Le terme exact serait « beewax wrap », car il ne s’agit pas d’emballer des abeilles, mais d’utiliser la cire fabriquée par les abeilles pour imprégner un tissu qui permettra ensuite d’emballer des aliments.

Pourquoi ?

Le bée’s wrap est une solution écolo et durable pour remplacer le film plastique et le papier aluminium. Il permet de fermer les récipients : bouteilles, bols, saladiers, cruches, … et d’emballer des aliments comme le pain, des fruits ou légumes entamés, des sandwichs à emporter, … Il suffit de le rincer avec une éponge et de l’eau tiède et il servira de nouveau.

Ce matin…

Ce matin, le 1er janvier 2018, c’est décidé, je vais commencer la nouvelle année en fabriquant mes premiers bee’s wraps ! Après le succès de mon opération furoshiki quelques jours avant Noël, il me restait encore du tissu. Je voulais faire d’une pierre deux coups et utiliser les restants des bougies du sapin (100% cire d’abeille). Après le nettoyage et découpage des bougies je me suis trouvé avec 50 g de cire en petits morceaux, ce qui m’a permis de faire environ la moitié des tissus sur les photos. Comme j’étais bien lancée, j’ai sorti un pain de cire des abeilles de Grand-Père et j’en ai râpé pour faire plus de feuilles. J’ai donc deux petits ronds de 16 cm et deux de 21, un carré de 14, et deux de 35, ainsi qu’un rectangle de 22×30 et un autre de 34×44 – tout ça avec environ 100 g de cire – pour un coût quasi nul.

IMG_8412  IMG_8417  IMG_8418

Acheter ou faire soi-même ?

Vous pouvez commander des bee’s wrap sur internet (comptez entre 15 et  22 € pour trois feuilles en fonction de la taille). Une recherche sur votre moteur préféré vous donnera plein de sites.

Mais vous pouvez les faire vous-même très facilement et pour un prix beaucoup plus avantageux. 400 g de cire d’abeille bio coûtent entre 8 et 11 € et vous permettent de réaliser au moins 30 feuilles. Chez un apiculteur vous pouvez trouver la cire des opercules – fabriquée par les abeilles. Et en version végane il existe de la cire de soja.

Au niveau matériel, il vous faudra du papier de cuisson et soit un fer à repasser, soit un four.

La procédureIMG_8424

  • Sélectionnez un tissu plutôt fin en coton – bio c’est l’idéal, mais vous pouvez utiliser aussi des vieux draps, des restants de tissu, …
  • Découpez la forme de votre choix – rond, carré ou rectangle.
  • Posez le tissus sur un papier de cuisson (endroit ou envers, ça n’a pas d’importance).
  • Saupoudrez de pépites de cire – n’en mettez pas trop, s’il en manque vous pourrez en rajouter après.

Avec un fer à repasserIMG_8422

  • Posez le tout sur un tissu de protection ou un carton sur votre table.
  • Couvrez d’une deuxième feuille de papier cuisson.
  • Repassez jusqu’à ce que toute la cire soit bien fondue – attention que ça ne déborde pas !
  • Attendez 2 minutes, puis retirer le papier cuisson qui peut resservir pour fabriquer d’autres feuilles.

Au four

  • Posez le tout sur un plaque de cuisson.IMG_8426
  • Mettez quelques minutes au four à 80-100° jusqu’à ce que la cire soit fondue.
  • Retirez la plaque du four, soulevez la feuille et tenez la en l’air – elle va se rigidifier après quelques secondes, puis posez-la sur une table.

Après avoir essayé les deux méthodes, je préfère celle au four qui est plus régulière et comporte moins de risques de débordement de la cire. Je pense que je vais dédier une de mes plaques de four à la préparation des bee’s wrap, ce qui fait que je n’aurais même plus besoin du papier cuisson.

Utilisation

IMG_8428Couvrez l’ouverture du récipient ou l’aliment avec la feuille choisie, pliez et chauffez un peu entre vos mains jusqu’à ce que la feuille tienne la forme. Ici un verre de smoothie, un bol d’olives et une petite cruche avec un restant de sauce. Pour cette dernière le bee’s wrap tient impeccable contrairement au film réutilisable en silicone qui perd de son adhérence au bout d’un moment. Mais vous pouvez aussi emballer un demi citron, un restant de concombre, un oignon entamé, …

N’utilisez pas les bee’s wraps pour des viandes et la charcuterie pour éviter des problèmes de contamination aux bactéries !

Après utilisation remettez le bee’s wrap à plat, rincez avec une éponge et de l’eau tiède (pas chaude, sinon la cire fondra !), essuyez et réutilisez !

C’est génial, ça marche même pour les feuilles de salade lavées – plus besoin de ma boîte plastique !
J’essaierai d’en faire des plus grands pour emballer les galettes et crêpes en rab, et d’autres pour les courses – ce serait bien d’avoir une couleur pour les légumes, une pour les fruits, …   J’ai même trouvé un tuto pour faire une boîte avec un bee’s wrap pour les petits fruits rouges.

IMG_8436  IMG_8438  IMG_8440  IMG_8441  IMG_8442

Suite et fin !

Trop ravie par le résultat, je continue sur ma lancée pour fabriquer d’autres bee’s wraps dès le lendemain.

Une plaque de four a été dédiée à la cire d’abeille et je me suis lancée dans des wraps de grande taille avec un carré de 50 cm et un autre de 64 cm. C’était un peu galère pour s’assurer que tout le tissus était impregné, mais ils me permettront d’emballer une salade complète ou un stock de galettes ou de crêpes. J’ai réussi à faire des boites origami (voir lien ci-dessus) et avec des carrés de taille différente, on peut même utiliser la deuxième boite comme couvercle ! Après utilisation on déplie, et voilà de nouveau des bee’s wraps standards.

Et voici mon stock, qui devrait suffire pendant un certain temps :

  • 13 ronds de 16 à 30 cm pour couvrir des récipients ou emballer des fruits ou légumes entamés (rouge pour les fruits, vert pour les légumes),
  • 18 carrés de 12 à 64 cm,
  • 3 rectangles.

Le tout réalisé avec des bouts de tissu à recycler et environ 400 g de cire d’abeille de récupération, pour un prix de revient de zéro €, auquel il faut ajouter le prix de l’électricité (verte grâce à Enercoop !) pour le four ou le fer à repasser.

IMG_8446  IMG_8449  IMG_8451

Partagez, partagez ... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone