La fabrication maison du lait végétal est très facile, vous allez voir. La recette ci-dessous est pour un lait nature, non sucré, qui se conserve 4 à 5 jours au frigo – peut-être même plus, mais j’ai toujours fini mon lait dans ce laps de temps…

Il vous faut :

  • un blender et un sac à lait ou alors un extracteur de jus,
  • 80 à 100 g de fruits secs (amandes, noisettes, cajou, …),
  • de l’eau de trempage (de source, ou purifiée, ou du moins non chlorée*),
  • 900 à 1000 ml d’eau (idem).

Le soir, mettez les fruits secs à tremper dans un bol. Le matin égouttez et rincez.

Au blender :

  • mettre les fruits secs dans le blender avec l’eau,
  • mixer 60 secondes (avec un Omniblend) ou éventuellement un peu plus longtemps),
  • verser à travers le sac à lait (comme pour une gelée) et bien essorer,
  • stocker dans une bouteille refermable au frigo.

A l’extracteur de jus :

  • passer une première fois les fruits secs,
  • récupérer la partie sèche et la faire tremper 5 minutes dans une partie de l’eau,
  • repasser le mélange dans l’extracteur,
  • récupérer de nouveau la partie sèche, la faire tremper,
  • recommencer 5 ou 6 fois, puis compléter avec l’eau restant.

Dans tous les cas conserver le restant sec, le mettre à déshydrater, mixer et utiliser la farine obtenu comme de la poudre d’amandes. C’est de l’okara, vous trouverez des recettes par exemple ici.

Les quantités sont assez flexibles, ajustez en fonction de votre goût. J’utilise en général 80 g d’amandes et presque 1 litre d’eau, ce qui me fait au résultat un litre de lait d’amandes.

gite-ecolo-bebe-bretagne-lavilleheleuc-alimenation-vivante-IMG_8496Le lait végétal, ainsi obtenu peut être incorporé dans un smoothies, mais vous pouvez aussi faire une boisson énergisante en le mixant avec des dattes, du chocolat (cru de préférence), du miel, … Essayez d’ajouter une banane ou un demi avocat, … une pomme, ou peut-être quelques myrtilles, … en fonction de la saison, du contenu de votre congélateur, de votre envie !

Pour conserver tous les nutritifs et enzymes ne chauffez pas le lait végétal à plus de 40°. Vous allez être surpris combien un smoothies froid peut vous réchauffer !

* Si l’eau du robinet est d’assez bonne qualité, mettez-la pour quelques heures dans une cruche – le chlore s’évaporera. Connaissez-vous les travaux du Dr Masaru Emoto sur l’eau ? Si oui, vos savez quoi faire, si non, alors cherchez un peu sur internet, vous allez trouver.

A lire peut-être aussi : Alimentation vivante !

Partagez, partagez ... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on StumbleUponShare on TumblrEmail this to someone